Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Sam 27 Aoû - 11:26


Leo était perplexe. Comment un balai de l'école avait pu éjecter un élève de première année au point de lui éclater les os du crâne ? Rien de grave, heureusement, le petit Ian MacLeod avait été remis sur pieds en un instant grâce à l'intervention de l'infirmière de l'école. Mais tout de même... Le Professeur Bambach avait bien des défauts, mais elle accordait une grande importance à son matériel et à son entretien. Elle n'aurait jamais laissé un balai défectueux à portée de main des élèves - surtout des plus jeunes. Ce n'était pas non plus une histoire de Quidditch : aucun joueur officiel n'oserait jouer un match, ni même s'entrainer, sur une Étoile Filante. Même neuve. Alors ceux de l'école... Non, tout ça n'avait rien de normal ni même de logique, et le Serdaigle comptait bien tirer cette histoire au clair. Si l'aîné de la fratrie n'aimait pas particulièrement jouer les grands-frères, il ne pouvait pas concéder qu'on s'en prenne à qui que ce soit dans sa fratrie. Quelqu'un ou quelque chose était à l'origine de cet accident, et il allait tout faire pour le découvrir. Si c'était quelque chose, il en avertirait immédiatement le professeur de vol qui prendrait les mesures nécessaires. D'ailleurs, Elaina Bambach était très probablement en ce moment même en train d'inspecter le dit-balai sous toutes les nervures. Par contre, si c'était quelqu'un qui en était responsable et bien... Parole d'écossais, il ne vaudrait mieux pas être dans les parages au moment où le coupable et le grand-frère se feront face. Ces gens-là on la colère explosive.

Après être passé à l'infirmerie s'assurer que son petit frère allait bien et que sa petite sœur n'était pas trop bouleversée, Leo s'aventura au crépuscule vers le stade de Quidditch. Il n'y avait personne ce soir-là: les dates des entraînements officiels n'avaient pas encore été annoncées, et les amateurs ne s'étaient pas encore fixé de rendez-vous. De toute façon, visiblement, le stade n'avait pas encore été nettoyé et entretenu pour recevoir les matches officiels. Si les recrutements avaient bien eu lieu sur le grand stade, les cours avaient été dispensés du côté des vieux anneaux, sur les larges carrés de pelouse habituellement réservés aux élèves de première année ou au Quidditch amateur. Ce dernier n'avait pas besoin d'être tondu au pouce près comme celui des "grandes équipes". Et comme le premier match n'aurait pas lieu avant le mois d'octobre, le concierge retardait sans doute l'entretien pour ne pas avoir à le refaire moins d'un mois plus tard.

La lumière du jour se faisant de plus en plus faible, Leo sortit sa baguette avant de pousser la porte du hangar à balais, dans le but de lancer un lumos pour y voir plus clair. Mais ce ne fut pas nécessaire. L'intérieur de l'entrepôt était déjà éclairé, et une personne s'y trouvait déjà, visiblement occupée. Baguette en main elle aussi, elle examinait - ou trafiquait ? - un balai posé devant elle, planant à environs trois pieds du sol. Et ce n'était pas le Professeur Bambach. Bouche bée et bouillonnant de colère, le Bleu et Bronze se mit à hurler en avançant de quelques pas vers la Gryffondor.

- TOI ?! Nom d'une bouse de dragon, est-ce que t'as la moindre idée de ce que t'es en train de faire O'Brien ?! Je te jure que s'il s'avère que c'est à cause de toi que mon petit frère s'est fracassé le crâne, tu vas me le payer cher !

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Aisling O'Brien le Sam 27 Aoû - 18:44

Aisling avait réfléchi à un bon nombre de sorts qui seraient utiles sur un balai. Elle avait passé en revue les différents sortilèges d'accélération, de stabilité et de confort ne sélectionnant que les plus originaux. Elle espérait ainsi créer un seul sort englobant les qualités qu'elle attendait d'un balai.

Elle se dirigea donc vers le hangar qui rassemblait tous les balais appartenant à l'école. Elle savait qu'il y en avait beaucoup de défectueux et elle essaierait ses sorts sur ceux-ci en priorité. Aisling avait beau aimé faire des bêtises, elle ne voulait pas mettre la sécurité d'élèves en jeu. Elle se saisit donc d'un vieux Brossdur et s'appliqua afin de lancer son sortilège au mieux. Elle grimpa ensuite dessus et fut bien déçue du résultat. Le balai ne s'élevait pas plus de quelques mètres. Elle le jeta presque et en prit un autre et réitéra l'expérience. Le confort était parfait mais pour ce qui était de la vitesse et de la stabilité, on repasserait.

Alors qu'elle prenait un troisième balai, un comète, elle fut dérangée par un garçon très en colère. Après avoir écouté la tirade de ce dernier, elle se retourna et tomba nez à nez avec MacLeod. Quel garçon insolent et énervant ! Et en plus, il la prenait pour une fille au cerveau d'une limace.

- Tu me prends vraiment pour une idiote MacLeod ! Je ne cherche pas à faire de mal aux gens, je ne suis pas débile à ce point !

Elle avait beau ne rien écouter en cours, elle savait tout de même réfléchir. La preuve, elle créait des sorts de temps à autre.

Elle toisa le Serdaigle avec un regard méchant. Elle ne pouvait pas le supporter, il était toujours désagréable avec tout le monde et le pire c'est qu'il mettait tous les Gryffondor dans un même sac.
avatar
Aisling O'Brien

Genre : Féminin
Date de naissance : 6 janvier
Age : 14 ans
Métier : élève de 4ème année
Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 26
Couleur : : #009900
Doubles Comptes : Conrad Robson

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t143-aisling-o-brien#366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Lun 29 Aoû - 21:37


Leo leva les yeux au ciel, en soupirant, toujours fulminant de colère. Comme si le simple fait de ne pas vouloir faire de mal aux gens suffisait à ne pas en faire ! Il fit légèrement tourner sa baguette entre les doigts de sa main gauche, avant de resserrer les poings, fixant la Gryffondor d'un regard froid et noir malgré ses yeux clairs.

- Je sais pas ce que tu cherches à faire, mais si, je te prends pour une idiote, c'est parce que tu en es une ! Qu'est-ce que tu leur fais, à ces crétins de balais ? Je croyais que t'en avais tout un stock à disposition chez toi, tu peux pas laisser ceux-là en paix, non ? Ça t'es pas venu à l'esprit que si ça se trouve, ces balais ont déjà subi des sortilèges de réparation par la Bambach, et que si tu en combine d'autres, ça peut avoir un effet non-recherché ? C'est quand-même la base des sortilèges ! Je croyais que les cours de chez Hornick étaient inutiles, surtout quand McNamara nous rabâche la même chose dans les siens, mais maintenant je comprends ! C'est certainement pour espérer qu'en fin de septième année, les Gryffondor en aient enfin compris la moitié !

Le Serdaigle reprit bruyamment sa respiration. Il était désormais rouge de fureur, son cœur palpitait d'énervement, et, sans qu'il ne s'en rende compte, plus il parlait, plus sa baguette pointait vers le visage de la petite ingénue. Si sa colère ne s'atténuait pas, s'ajoutait à elle toute l'inquiétude refoulée qu'il éprouvait pour son petit frère et sa petite sœur.

- T'es au courant que tes petites expériences ont fait que ce matin un élève de première année s'est fait éjecter de son balai ? Ça lui a fracassé le crâne ! Et c'était mon petit frère ! Alors je te conseille vivement d'arrêter tout de suite de ne pas chercher à faire du mal aux gens et de te dépêcher d'aller raconter en détail à la Bambach ce que t'as fait à ses balais !

De gré ou de force, l'écossais était prêt à amener, manu militari s'il le fallait, la jeune fille auprès du professeur de vol. C'était nouveau pour lui. Il n'était pas du genre à dénoncer qui que ce soit pour quelque raison que ce soit. Après tout, lui aussi avait souvent fait certaines expériences, dont certaines s'étaient retrouvées désastreuses... Mais, au moins, lui n'avait jamais fracassé le crâne de ses frère et sœur. Et ce n'était même pas faute de ne pas avoir essayé. Quoi qu'il en soit, en tant que frère aîné, il estimait être le seul dans le droit de démolir les deux autres MacLeod. Quiconque d'autre s'en prend à eux en subit les conséquences.

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Aisling O'Brien le Dim 4 Sep - 11:18

** Mais il est complètement timbré ** pensa Ash qui regardait avec choc et colère le Serdaigle qui le menaçait maintenant de sa baguette. Il était vraiment idiot, lui aussi. La Gryffondor ne put s'empêcher de montrer son énervement à son tour :

- Nan mais tu crois quand même pas que je ne vérifie pas quel balai a subi quel sort avant de les utiliser ? Quand je te dis que je ne suis pas idiote, c'est que je ne le suis pas. Et je n'utilise pas les balais de mes parents parce que justement ils ont beaucoup trop de sorts emmagazinés en eux pour pouvoir être utilisés. Et puis zut, j'ai pas à me justifier !

Et puis en plus il critiquait les Gryffondor. Ca allait devenir une habitude chez lui. Aisling ne pouvait pas le supporter. Elle avait toujours l'impression qu'il se croyait le plus intelligent, le plus mature et tout ce qui s'ensuivait mais il fallait peut-être qu'il pense à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler.

- Ca ne t'est jamais venu à l'idée que ceux qui ont vraiment besoin de faire des bêtises comme trafiquer les balais pour que les premières années s'en fassent expulser se cachent ? demanda-t-elle avec colère.

Si elle se laissait découvrir ainsi c'est qu'il y avait une raison : elle ne faisait rien de mal. Bon, il était sûr que si la professeure de vol la découvrait, elle serait sûrement punie mais ça ne lui faisait rien, Ash avait l'habitude des retenues. Mais si elle avait des idioties comme mettre la vie de personnes en danger, elle se serait cachée des autres élèves pour se protéger des représailles. Et ce n'est pas ce qu'elle avait fait. Elle n'avait donc rien à se reprocher.
avatar
Aisling O'Brien

Genre : Féminin
Date de naissance : 6 janvier
Age : 14 ans
Métier : élève de 4ème année
Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 26
Couleur : : #009900
Doubles Comptes : Conrad Robson

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t143-aisling-o-brien#366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Mer 14 Sep - 20:59


Leo soupira, à moitié de colère, et à moitié dépité. Il se passa la main droite sur le visage, comme pour essayer de se calmer avant qu'un sort ne parte sans qu'il ne le veuille (après tout, il venait de faire la morale sur les bases de la sécurité magique, il se retrouverait bien malin s'il n'arrivait pas à contrôler sa rage), et baissa sa baguette.

- Tu es tellement stupide ! Tu crois franchement qu'aucun des sorts ou contre-sorts, ou associations de sorts n'ait pu t'échapper ! Je peux concevoir que tu n'es pas assez bête pour l'avoir fait volontairement, mais tu pourrais au moins descendre de ton centaure et admettre que tu aurais pu faire une erreur ! Je sais que cette école contient un nombre conséquent de ramassis d'imbéciles, mais de là à ensorceler un balai de façon à ce que non seulement l'utilisateur d'un balai de l'école se fasse éjecter, mais en plus que ça échappe à la Bambach...! Je sais pas si tu te surestime ou si tu la sous-estime, mais y'a peut-être un moment où faudrait te poser les bonnes questions, ma petite dame !

Encore une fois, sans qu'il n'y fasse attention, la main gauche du Serdaigle avait continué de monter, doucement mais sûrement, pour de nouveau pointer sa baguette en bois de pin au niveau du visage de la brunette. Prenant sa respiration, il l'abaissa et tenta de se concentrer sur les allées et venues de l'air dans ses poumons, pour éviter qu'un sort malencontreux ne s'échappe.

- De toute façon, je me fous de tes excuses ou de ce que tu fiches ici. T'as raison, tu n'as pas à te justifier. En tout cas, pas auprès de moi. Par contre, je pense que la prof de vol aura besoin de tes explications. Donc, conclut Leo en relevant sa baguette de manière tout à fait maîtrisée et en prenant une grande inspiration, on va aller faire un petit tour dans son bureau.

Le Bleu et Bronze savait parfaitement que Mademoiselle Aisling ne serait pas disposée à le suivre bien gentiment. Loin de là, en fait. Elle n'était même pas prête à admettre qu'elle aurait peut-être pu, sans le vouloir, interférer avec d'autres sortilèges, ou simplement que l'un de ses ensorcellement inventé aurait pu avoir un effet non escompté.

Quoi qu'il en soit, l'écossais était bel et bien décidé à tirer toute cette affaire au clair. Il se fichait éperdument des raisons, il voulait simplement le fin mot de l'histoire : qui, et comment. La suite n'était pas non plus de son ressort. Mis à part bien-entendu qu'il s'apprêtait à haïr la ou le responsable de la chute de son petit frère jusqu'à la fin des temps.

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Aisling O'Brien le Sam 17 Sep - 22:15

- Mais t'es obstiné ou quoi ?! Pourquoi tu te bornes à croire que je suis la seule et unique responsable de l'accident de ton petit frère ? Il y a des centaines d'élèves à Poudlard et c'est moi que tu vises ! Tout ça parce que je suis une Gryffondor, je parie ! Ton aversion pour nous est bien connue d'ailleurs !

Elle était sûre de ne pas avoir fait d'erreur pour une fois. Elle maitrisait ces sortilèges, elle les avait vérifiés plusieurs fois. Et si elle avait eu un seul doute, elle n'aurait pas laissé le balai à la disposition des élèves. Le but n'était pas de blesser quelqu'un.

Elle jeta un coup d'oeil à MacLeod qui était complètement énervé. Il pointait maintenant sa baguette sur elle et voulait l'emmener voir Elena Bambach. Il n'en était pas question pour Aisling. Elle n'avait rien fait de mal. Elle brandit alors sa baguette aussi et la leva en direction du Serdaigle sans lancer de sort. S'il devait y avoir un duel, elle ne lancerait en aucun cas le premier. Leo était venu chercher la petite bête, elle n'allait pas se laisser avoir. Elle gardait juste son instrument magique levé en cas de danger.

- Alors qu'est-ce que tu vas faire ? Tu vas te venger sur moi ? C'est ça ?

On pouvait sentir la tension dans sa voix, elle n'en pouvait vraiment plus des accusations que le bleu et bronze lui portait.
avatar
Aisling O'Brien

Genre : Féminin
Date de naissance : 6 janvier
Age : 14 ans
Métier : élève de 4ème année
Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 26
Couleur : : #009900
Doubles Comptes : Conrad Robson

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t143-aisling-o-brien#366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Mar 27 Sep - 0:51


À la première réponse de la jeune fille, Leo soupira encore, balançant les bras en l'air, laissant sa baguette suivre le mouvement sans y prêter la moindre attention. Plus il essayait de se calmer, plus la Gryffondor l'énervait, et par conséquent, plus il tentait de s'apaiser, plus cela l'irritait. La maîtrise devenait de plus en plus difficile, et donc, de plus en plus dangereuse. Non, sérieusement, un tout jeune sorcier ne contrôlant pas encore sa magie n'est rien comparé à un adolescent en pleine effervescence. Si en plus ce dernier est contrarié... Comme le dit pourtant la devise de l'école, Draco dormiens nunquam titillandus. Le tout est de savoir reconnaître le dragon.

- Mais tu le fais exprès ou quoi ! D'abord, j'ai jamais dit que c'était uniquement de ta faute ! En tout cas, pas intentionnellement... N'empêche que contrairement à la centaine d'autres élèves de l'école, tu te trouve dans le hangar à balais en train de traficoter Merlin-sait-quoi ! Alors désolé de te l'apprendre ma petite cocotte, mais ta présence ici est des plus suspecte, et ce sera à la Bambach de décider de ton sort et de faire la lumière sur ton implication, ou ton innocence ! Le fait que tu sois à Gryffondor, et bien, que dire, c'est pas de ma faute si la proportion de crétins y est plus élevée que dans les autres maisons !

Le Serdaigle s'arrêta pour reprendre sa respiration. Il n'en était plus à vouloir se calmer. Cette fois, elle l'avait bien cherché ; s'il n'arrivait plus à confiner sa colère, et bien tant pis. Elle était tellement sûre d'elle, de n'avoir rien à se reprocher ! Évidemment, c'était peut-être vrai, mais elle affichait une telle assurance et une telle arrogance que cela mettait l'écossais hors de lui. Comment pouvait-elle être à ce point aussi sûre d'elle ? Jamais rien n'était sûr en magie, surtout quand il s'agissait d'expérimentation ! Si ce n'était de l'audace, ce n'était donc rien de plus que de l'ignorance et de la stupidité. Il aurait pu comprendre, ou pardonner (ou du moins essayer) si quelqu'un avait intentionnellement trafiqué un balai dans le but de chahuter un élève de première année, que ce soit pour un divertissement ou même une vengeance. Mais que quelqu'un affiche un tel aplomb face à une possible erreur... L'essai qui aurait mal tourné ? Leo en aurait ri, et aurait peut-être même aidé le ou la pauvre infortuné(e) à régler le problème. Après tout, la magie expérimentale, c'était son truc. Sauf que dans le cas présent, il n'en était rien. La Rouge et Or était dans le déni total, elle n'assumait rien, et ne voulait même pas admettre la possibilité qu'il y ait éventuellement quelque chose qui, imprévisiblement, aurait potentiellement peut-être pu hypothétiquement conduire à cet incident fortuit. Et après, c'était lui qu'elle osait traiter d'obstiné. Il éclata d'un rire nerveux, et continua d'une voix rauque.

- Me venger sur toi ? Pour quoi faire ? T'as même pas conscience de ton inconscience, alors comment veux-tu ne serait-ce qu'essayer de comprendre ta connerie ? Nan, je te l'ai dit, ce que je veux. Toi. Bambach. Bureau. Maintenant. Si t'as rien à te reprocher, ce sera à elle de le vérifier.

Leo s'était apaisé presque soudainement, au fur et à mesure de ses dernières paroles. Il recula d'un pas, et, le bras gauche tendu, baguette en avant clairement pointée sur le torse d'Aisling, un sourcil haussé, il était prêt à lancer un sort s'il le fallait. Et il savait lequel. Dans cette posture, presque de profil, arme au front, une jambe derrière l'autre, on aurait dit un vrai duelliste. Ses yeux pourtant clairs affichaient un regard très sombre, fixé sur sa cible. Le visage fermé, il attendait. Au moindre mouvement, au moindre mot douteux, il agirait.

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  PNJ Professeurs le Ven 7 Oct - 17:21

Elaina Bambach se dirigeait vers le hangar à balais pour examiner ces derniers. Le matin même et sans aucune raison, un première année avait été éjecté de l’Étoile Filante sur lequel il se trouvait. Heureusement rien de grave, le crâne du petit MacLeod fut réparé en deux trois coups de baguette par Joan.

Suite à l’examen poussé qu’elle avait effectué sur le balai incriminé, Elaina désirait examiner attentivement les autres balais à dispositions des élèves. En s’approchant de l’entrepôt, elle fut surprise d’entendre des voix et visiblement la conversation n’était pas des plus joyeuses. Elle accéléra le mouvement et ouvrit rapidement la porte de l’abri pour se retrouver devant un bien inattendu spectacle.

Deux quatrièmes années face à face et baguettes tendues près à s’affronter en duel.

- Miss O'Brien et Monsieur MacLeod ! Pourrais-je savoir ce qu’il se passe ici?

Elle se doutait qu’il y avait très certainement un lien entre la scène devant ses yeux - deux élèves dans le hangar à balais, baguettes à la main - et l’accident dont avait été victime plus tôt dans la journée le frère de Leo MacLeod. Mais que la colère de celui-ci soit dirigée vers Aisling O'Brien l’étonnait grandement. Bien que dans des maisons différentes, elle n’avait jamais entendu d’histoire à propos de ces deux-là. Son regard alternait entre la Gryffondor et le Serdaigle alors qu'elle attendait une réponse, se demandant lequel des deux réagirait en premier.
avatar
PNJ Professeurs

Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 21

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t12-liste-de-pnj-poudlard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Aisling O'Brien le Dim 4 Déc - 14:15

Aisling était sur les nerfs. Ses mains tremblaient et elle pointait sa baguette sur Leo qui en faisait de même, avec plus de confiance néanmoins. Ils allaient en venir au duel s'ils ne se calmaient pas. Et pourtant, la Gryffondor ne voulait pas abandonner la première. Le garçon l'avait attaquée sans aucune preuve et elle avait beau lui affirmer qu'elle n'était pas la cause de la chute du petit frère du Serdaigle, celui-ci ne la croyait pas. Alors pourquoi aurait-elle du baisser son arme ? Elle n'était pas la fautive après tout, c'était à lui de faire l'effort en premier, d'arrêter et de s'excuser.

Pourtant, quelqu'un les stoppa avant que l'un des deux élèves ne puisse réagir :

- Miss O'Brien et Monsieur MacLeod ! Pourrais-je savoir ce qu’il se passe ici ?

La rouge et or tourna la tête vers sa professeure de vol. Elle rougit instantanément et réfléchit à toute allure afin de sortir le meilleur mensonge qu'elle puisse trouver. Néanmoins, c'était une fille qui respectait un minimum les autres. Alors, pour une fois, elle décida de dire la vérité puisque mentir impliquait quelqu'un d'autre, ce qui n'était pas dans ses principes généralement.

- Je testais des sorts inoffensifs parmi les vieux balais Madame...

Aisling espérait ne pas être punie à nouveau. Pour une fois qu'elle ne faisait rien de mal... Elle espérait que face à un membre du corps enseignant, MacLeod la soutiendrait.
avatar
Aisling O'Brien

Genre : Féminin
Date de naissance : 6 janvier
Age : 14 ans
Métier : élève de 4ème année
Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 26
Couleur : : #009900
Doubles Comptes : Conrad Robson

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t143-aisling-o-brien#366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Mar 6 Déc - 16:24


Sans baisser sa baguette, ni même détourner le regard plus d'une seconde de la Gryffondor pour la nouvelle arrivée, Leo soupira. Il avait à peine commencé à se calmer intérieurement que voilà la prof de vol qui débarque... Son apparente tranquillité n'était pas pour autant sur le point d'être brisée, car il ne s'agissait pas de sérénité, loin de là. C'était un calme froid, concentré, d'une violence insensée, mais imperceptible. La réponse de la Rouge et Or ne fit qu'alimenter le crépitement de ce feu ardent qui ne demandait qu'à faire son apparition, via un sortilège ou un autre. Mais s'il était calme au point de commettre l'irréparable de sang-froid, il n'en était pas moins Serdaigle. Et si agir de manière stupide devant un professeur n'était pas un comportement étranger pour lui, il n'était pas bête au point d'attaquer qui que ce soit, devant un témoin que le Directeur ne pourrait remettre en question. D'ailleurs, attaquer quelqu'un ne lui ressemblait tout simplement pas... Cela dit, il avait rarement eu à faire à quelqu'un de plus entêté que lui.

- Inoffensifs, inoffensifs... C'est ce qu'elle croit, pour ce qui est de la réalité c'est autre chose. Premièrement elle ne peut pas forcément détecter tous les sorts de réparation ou de confort qui ont été effectués sur ces balais, et deuxièmement étant donné qu'elle invente des sorts, elle ne peut pas prédire leurs effets, et encore moins la réaction d'un tel mélange de sortilèges. Déjà que même quelqu'un d'aussi expérimenté que vous, Madame Bambach, ne peut pas toujours prévoir le résultat d'un mélange d'enchantements, alors ce n'est certainement pas la mistinguette O'Brien qui peut affirmer avec autant de certitudes que ce qu'elle fait est inoffensif. Le Professeur Hornick nous a assez rabâché en cours que mélanger deux sorts inoffensifs sur une même personne ou un même objet peut avoir des conséquences désastreuses. Correct ?

Ce n'est qu'avec son dernier mot que l'aîné des MacLeod tourna la tête en direction de l'enseignante. Son regard clair et froid plongea dans les yeux de l'ancienne joueuse de Quidditch avec un tel aplomb que s'il n'avait pas abaissé sa baguette au même moment, elle aurait pu dégainer la sienne par réflexe de défense.

- Je me fiche de savoir ce qu'elle fabrique ici ou de ce que vous allez faire d'elle, je veux juste savoir si c'est à cause de ses sorts inoffensifs que mon petit frère s'est fracassé le crâne ce matin.

Sans tourner la tête plus que nécessaire, Leo planta son regard perçant dans les yeux d'Aisling, pour l'asséner d'une dernière réplique cinglante :

- Et ce, quoi qu'elle en dise. Même si elle n'est finalement pas la responsable, sa conduite est en rien inoffensive. Pour un peu ce que ce soit Hornick qui nous ait trouvé là, elle serait déjà en train de recopier cinq cent fois les règles de sécurité de base en manipulation de baguette...

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  PNJ Professeurs le Ven 6 Jan - 1:08

Elle vit la Rouge et Or s'empourprer avant de prendre son courage à deux mains pour lui répondre. Visiblement cette dernière n'avait pas la conscience tranquille.

- Je testais des sorts inoffensifs parmi les vieux balais Madame...

Alors qu'elle allait demander des précisions sur ce qu'elle appelait sorts inoffensifs, elle vit le Bleu et Bronze s'agiter sans lâcher l'autre élève du regard ni de la baguette et partir dans une tirade accusatrice. Il était bien là par rapport à l'accident de son frère le matin même, comme elle l'avait deviné en arrivant, et menait sa propre enquête pour savoir ce qu'il s'était passé. Selon lui, mademoiselle O'Brien se servait des balais mis à disposition des élèves pour tester des sorts expérimentaux et aurait pu causer involontairement la chute du première année.

Autant elle comprenait qu'il veuille savoir ce qu'il était arrivé à son cadet, autant le retrouver à la limite de l'affrontement avec une autre élève ne lui plaisait pas du tout. Il aurait dû venir lui parler dès le départ, elle aurait alors pu lui dire ce qu'elle avait appris en examinant l'Étoile Filante, mais non, il avait fallu qu'il cherche seul de son côté .

- Je me fiche de savoir ce qu'elle fabrique ici ou de ce que vous allez faire d'elle, je veux juste savoir si c'est à cause de ses sorts inoffensifs que mon petit frère s'est fracassé le crâne ce matin. Et ce, quoi qu'elle en dise. Même si elle n'est finalement pas la responsable, sa conduite est en rien inoffensive. Pour un peu ce que ce soit Hornick qui nous ait trouvé là, elle serait déjà en train de recopier cinq cent fois les règles de sécurité de base en manipulation de baguette...

Il se fichait peut-être de savoir ce que sa camarade faisait ici et de sa sanction mais elle n'apprécia pas la manière dont il lui adressa la parole et, si elle pensait jusque-là être assez indulgente avec le Serdaigle au vu des circonstances, elle revint sur cette décision.

- Mademoiselle O'Brien, je pense qu'une conversation sur ce qui est ou non autorisé de faire avec le matériel de l'école  s'impose. Quant à vous Monsieur MacLoed, s'exclama-t-elle assez froidement en se tournant vers ce dernier, au cas où vous l'auriez oublié, le personnel de l'école est parfaitement capable de mener les investigations pour savoir ce qu'il est arrivé à votre frère et n'a pas besoin de vous pour cela. Pour votre information personnelle, je me suis déjà occupée de vérifier le balai qu'il utilisait et votre présence ici était inutile, vous auriez directement dû venir me voir.

Elle fit alors une pause et regarda autour d'elle, des balais se trouvaient au sol, derrière la Gryffondor, et à première vue il s'agissait de balais inutilisables en l'état. Pour que des accidents n'arrivent pas, les balais cassés ou à réviser étaient rangés dans un coin au fond du hangar et tous les élèves savaient qu'il ne fallait pas s'en servir. Les autres, vérifiés et sûrs, étaient quant à eux alignés devant, facilement accessibles, et aucun ne semblait avoir bougé depuis qu'elle les avait remis le midi même. Ses yeux dérivèrent sur le comète entre les deux élèves, surement la dernière expérimentation de la lionne, puis sur les baguettes, toujours en mains mais légèrement abaissées par rapport à son arrivée. Elle reprit alors :

- Et rangez-moi ces baguettes tous les deux ! Vous alliez faire quoi ? Vous lancer dans un duel, ici, dans le hangar, à proximité de nombreux objets magiques alors que, comme vous l'avez fait remarquer plus tôt MacLoed, vous ignorez quel pourrait être le résultat d'un sort, même inoffensif, dessus ? Je n'ai aucun doute sur le fait que vous n'en seriez pas resté à un simple Rictusempra. Imaginez-vous ce qu'il aurait pu arriver si un sort était dévié sur un balai, ou pire encore, sur l'armoire avec les cognards et les souafles ? Pour votre irresponsabilité, vous êtes tous deux privés de Quidditch pour le reste de l'année ! Elle allait s'arrêter là avant de se souvenir du rôle qu'elle avait récemment attribué au Serdaigle. Ce qui ne vous empêchera pas, MacLoed, de rester responsable du matériel amateur, pas besoin de jouer pour cela.
avatar
PNJ Professeurs

Date d'inscription : 13/05/2016
Messages : 21

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t12-liste-de-pnj-poudlard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Aisling O'Brien le Dim 8 Jan - 13:07

- Je me fiche de savoir ce qu'elle fabrique ici ou de ce que vous allez faire d'elle, je veux juste savoir si c'est à cause de ses sorts inoffensifs que mon petit frère s'est fracassé le crâne ce matin. Et ce, quoi qu'elle en dise. Même si elle n'est finalement pas la responsable, sa conduite est en rien inoffensive. Pour un peu ce que ce soit Hornick qui nous ait trouvé là, elle serait déjà en train de recopier cinq cent fois les règles de sécurité de base en manipulation de baguette...

Et bien, une chose était sûre. MacLeod la détestait et voulait la voir punir. Aisling n'aurait jamais pensé que deux élèves ne se soutiennent pas face à un professeur. Elle allait être sanctionnée c'était sûr. Et elle craignait la punition qu'elle subirait...

- Mademoiselle O'Brien, je pense qu'une conversation sur ce qui est ou non autorisé de faire avec le matériel de l'école  s'impose. Quant à vous Monsieur MacLeod, au cas où vous l'auriez oublié, le personnel de l'école est parfaitement capable de mener les investigations pour savoir ce qu'il est arrivé à votre frère et n'a pas besoin de vous pour cela. Pour votre information personnelle, je me suis déjà occupée de vérifier le balai qu'il utilisait et votre présence ici était inutile, vous auriez directement dû venir me voir.

La Gryffondor laissa échapper un petit sourire. Finalement, il était aussi disputé qu'elle alors qu'au fond il n'avait rien fait de mal non plus. A part, peut-être, la menacer avec sa baguette. Mais, finalement, il l'avait bien cherché. Il paierait cher la manière dont il l'avait dénoncé. La rouge et or commençait à reprendre espoir quand Mme Bambach ajouta :

- Et rangez-moi ces baguettes tous les deux ! Vous alliez faire quoi ? Vous lancer dans un duel, ici, dans le hangar, à proximité de nombreux objets magiques alors que, comme vous l'avez fait remarquer plus tôt MacLeod, vous ignorez quel pourrait être le résultat d'un sort, même inoffensif, dessus ? Je n'ai aucun doute sur le fait que vous n'en seriez pas resté à un simple Rictusempra. Imaginez-vous ce qu'il aurait pu arriver si un sort était dévié sur un balai, ou pire encore, sur l'armoire avec les cognards et les souafles ? Pour votre irresponsabilité, vous êtes tous deux privés de Quidditch pour le reste de l'année ! Ce qui ne vous empêchera pas, MacLeod, de rester responsable du matériel amateur, pas besoin de jouer pour cela.

La jeune poursuiveuse se décomposa au fur et à mesure de la réplique de la professeure de vol. Privée de quidditch ? Mais elle voulait sa mort ou quoi ? Aisling ne vivait que pour ce sport et on voulait lui retirer. Elle ravala les larmes qui perlaient au coin de ses yeux, prit son courage à deux mains et dit :

- Madame, tout mais pas ça, je veux bien être en retenue toute l'année mais par pitié, laissez-moi le quidditch ! Je ne suis rien sans ça, vous allez me détruire.

Elle avait décidé de jouer la carte enfant triste et espérait que ça marcherait sinon elle était finie. Elle ne s'imaginait pas ne pas monter sur un balai pendant un an, ne pas jouer avec le souafle, ne pas parler à Andrew... Elle espérait vraiment que la Bambach la prendrait en pitié.
avatar
Aisling O'Brien

Genre : Féminin
Date de naissance : 6 janvier
Age : 14 ans
Métier : élève de 4ème année
Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 26
Couleur : : #009900
Doubles Comptes : Conrad Robson

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t143-aisling-o-brien#366

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Leo MacLeod le Sam 14 Jan - 16:35


D'abord, Leo soupira, comme à son habitude, en détournant le regard. Il n'avait aucune raison de faire confiance aux professeurs, ni même aux adultes en général, alors pour quelle raison serait-il allé la voir ? Elle l'aurait congédié avec une mauvaise excuse et un goût amer de réprimande.

Pour autant, le Serdaigle ne répondit rien, et obtempéra même lorsqu'il fut demandé de ranger les baguettes. Non sans un léger soupir, évidemment, il ne fallait pas trop en demander... En revanche, quand la sentence tomba, il dût réprimer un éclat de rire, qui se transforma en ricanement et un sourire mesquin persista au coin de ses lèvres. Il se força également à ne pas se moquer de la réaction pathétique de la Gryffondor, mais ne se priva pas de se montrer encore plus impertinent à l'égard du professeur :

- J'imagine que c'est valable aussi pour les cours obligatoires, Madame Bambach ? Se serait dommage de nous donner chaque semaine une si belle occasion de contrevenir à cette sanction. Comprenez moi : on risquerait d'avoir vraiment hâte de suivre ces cours, et ce serait un peu... irresponsable de votre part de nous laisser y participer alors que vous nous en avez privé pour le reste de l'année. Mais vous en faites pas, je suis sûr que je pourrais profiter de ce nouveau temps libre pour m'occuper du matériel.

Conscient qu'il était sur le point de s'attirer encore plus d'ennuis, Leo n'arrivait cependant pas à effacer de son visage cette envie de rire aux éclats. Le priver de sortie, d'un certain type de livres ou même de l'accès à certaines salles de travail, lui aurait fait rabaisser son caquet. Jamais il n'aurait répondu comme l'avait fait O'Brien : il aurait encaissé, comme il le fait toujours. Mais là, l'occasion était trop bonne, et la punition trop risible, il n'avait simplement pas pu s'en empêcher. Après tout, si prendre des retenues était une seconde nature chez lui, avoir de la retenue lui était totalement étranger.

avatar
Leo MacLeod

Genre : Masculin
Date de naissance : 30 Août
Age : 14 ans
Métier : élève de quatrième année
Date d'inscription : 14/05/2016
Messages : 109
Couleur : : #006699
Doubles Comptes : Macsen MacSorley

Voir le profil de l'utilisateur http://guerresorciers1970.rpgistes.com/t14-leo-macleod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du Hangar au Stade - PV Aisling & Leo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum