Aragorn Lancaster - Prévention et protection magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aragorn Lancaster - Prévention et protection magique

Message  Aragorn Lancaster le Dim 27 Aoû - 23:43

Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde.

Journal pensinien de Decimus Maleko
Première fiole de pensée: Extrait de l'entretien d'embauche de Mr Lancaster Numéro 1 - Auto-présentation

//Un homme plutôt grand, au moins 1m85, brun, au cheveux mi-longs coiffés vers l'arrière, à la barbe taillé sans réelle minutie entre dans le bureau. Un examen attentif par les yeux de celui qui présente le souvenir permet de se rendre compte que ses yeux ont le bleu des océans. Il est solidement bati et montre la plupart des signes de ceux qui se sont habitués à dormir baguette en main et couteau sous l'oreiller. Sa peau, blanche est burinée par un soleil l'ayant longuement touché, sans qu'aucune séquelle grave ne s'y décèle, les choses que font la magie ...

Enfin, ses vêtements, s'ils sont propres et élégants, sont aussi taillés pour lui laisser une grande amplitude de mouvement, nul doute qu'ils sont adapté à un combat. Un rapide test pourrait permettre de savoir à quel point ils sont enchantés. Mais ce genre d'accueil risquerait de froisser Mr Lancaster ... Sur un signe de tête et à la question des présentations, ce dernier retire sa cape et la pend magiquement, sans baguette ni mots, avant de s'asseoir sur une chaise. Après de polies salutations et suite au traditionnel regards échangés pour jauger son vis-à-vis, le jeune homme plonge dans son auto-présentation

- "Comme vous le savez, je m'appelle Aragorn Lancaster, vous pouvez faire toutes les compressions et transformations que vous voulez à mon prénom, je suis assez ouvert à ces petits jeux. J'aurai 26 ans sous peu et suis né le 23 Septembre. J'ai grandi et vécu dans plusieurs pays et, évidemment ville. De l'Ecosse à l'Autriche, en passant par la France, l'Allemagne et l'Italie, durant mes 10 premières années, j'ai eu la chance de découvrir et de vivre au sein de culture européennes relativement diversifié. J'ai étudié dans cette même école, du temps de vos enfants si je me souviens bien, Liana et Paul. Je me souviens bien de Liana, ce fut une excellente camarade. D'un an mon aînée, certes mais qui participait à la vie de la Salle Commune comme personne.

De mes errances d'enfance, j'ai gardé une double nationalité franco-autrichienne, un trilinguisme français, anglais, allemand et quelques bases d'italien et d'espagnol. J’ai aussi un passeport anglais, justifiant mes études à Poudlard, la plus grande de toutes les écoles de sorcellerie. Mon père était Né-de-Moldu et ma mère Sang-pur, ce qui fait de moi un Sang-Pur selon l'ancienne magie et ce que vous voulez selon notre ministère, je n'ai cure du statut du sang pour être franc. En passant, vous vous apercevrez vite que je suis quelqu'un d'assez honnête et franc. J'ai les moyens de défendre mes avis et ne me prive donc pas de les exprimer.

Je me présente à vous aujourd'hui afin de pouvoir continuer mes recherches sur la Magie Fondamentale, en tant qu'assistant de Madame Hornick. Je crois savoir qu'elle recherchait une aide dans ce domaine. Si ma requête est validée, ce sera un plaisir de prendre mes quartiers dans ce château que j'ai tellement aimé"


//Finalement, le temps d'une respiration et d'une pause, le jeune homme se tait, alors que le décor se fane quelque peu, s'estompe et que le souvenir s'arrête, arrachant le lecteur de la Pensine.//


Journal pensinien de Decimus Maleko
Deuxième fiole de pensée: Extrait de l'entretien d'embauche de Mr Lancaster Numéro 1 - Curriculum

//Le décor et les protagonistes n'ont pas changé. Mais l'ambiance est plus détendue. Au-delà de la question même de l'entretien, les deux hommes cherchent plus à se découvrir qu'à juger des capacités et qualités de l'un ou l'autre. Une tasse de café est posée devant le plus jeune des deux. Enfin une tasse, on pourrait plutôt parler d'un litron en ce qui le concernait. De son côté, le directeur de Poudlard s'en tenait plutôt à une tasse de thé anglais.

- "Vous le savez déjà, j'ai étudié à Poudlard. Reparti à Serdaigle, j'ai eu l'honneur d'être préfet puis préfet-en-chef à partir de la septième année. J'ai terminé major de ma promotion avec une mention spéciale en Prévention et Protection Magique.
J'ai obtenu mes BUSES avec des O dans toutes les matières excepté deux A en Quidditch et Botanique. J'ai obtenu de la même manière mes ASPICS, en transformant le A en O pour le Quidditch et en ajoutant un O en études des runes et un P en soins aux créatures magiques.

Je jouais à l'époque au Quidditch mais hors des équipes, n'ayant pas de réel talent pour ce sport là. Je me contentais d'apprécier voler derrière une balle dorée.
"

//Une nouvelle fois, le souvenir s'estompe, se fane et s'éteint doucement, tandis que l'observateur sort de la Pensine, réfléchissant à ce que ce jeune homme lui avait livré comme informations.//


Journal manuscrit de Aragorn Lancaster
Première entrée: Page d'information

//La page en elle-même est bizarre. Contrairement au reste du carnet qui est constitué de page blanche, celle-ci scintille légèrement, surchargée de magie. Aragorn ouvre le journal sur la première page et lance un sort de test. Une voix s'élève doucement, prenant les intonations du jeune homme. Une sorte d'enregistrement moldu mais magique, sur un support papier. //

- "Bien le bonjour jeune inconnu. Tu tiens en tes mains un journal qui appartient à Aragorn Lancaster. Etant donné que tu n'es pas mon possesseur, je ne peux pas te laisser accéder au contenu de ce journal. je peux cependant te dire comment le rendre à son légitime propriétaire. Il y a une récompense substantielle à la clé. Je suis enchanté pour te dire que tu peux lui envoyer à l'adresse suivante:

//L'enregistrement s'éteint et Aragorn reprend sa baguette, satisfait. Maintenant qu'il savait où il se trouverait l'année prochaine, il pouvait remettre une adresse fiable plutôt que l'ancien manoir familial. Il indiqua donc qu'il fallait adresser le hibou à Poudlard, corps professoral, Assistant de Madame Hornick. Enfin, il tourna la page du journal. Satisfait. //

Journal manuscrit de Aragorn Lancaster
6ème entrée: Pages de construction puis de récupération mémorielle
Il était temps maintenant qu'il se livre à un regard honnête sur son évolution personnelle. Sur qui il était et qui il allait devenir. Une page du journal était dédiée à cela, basé sur une autre page. C'était par nature même ce qu'il aimait dans la magie, son infini potentiel. Ce journal était plein de petites améliorations personnelles. Ainsi, ses pages s'ajoutaient à l'infini, certaines se copiaient à sa demande, notamment son auto-évaluation qui copiait chaque fois la dernière version vers une nouvelle page pour prévoir la prochaine version.

En elle-même la page était super simple, une liste de point à mettre à jour. Ce qui comptait était la réflexion qu'il menait sur ces sujets. Il reprit donc sa liste et s'y mit tranquillement.
Qualités : Ouverture d'esprit, connaissance très larges dans de nombreuses cultures
Défauts : Haute opinion de soi-même, remises en questions trop nombreuses
Passions : Connaissance de la magie, découverte des différentes intelligences
Phobies : Perte de la mémoire, perte de l'usage des jambes, piqures
Epouvantard : Sa famille décédée régulièrement et récemment Poudlard en ruine
Patronus : Mist (un énorme chat sauvage)
Son regard se fit rêveur alors qu’il contemplait ses nouveaux écrits. Son épouvantard avait évolué. Sa famille décédée avait toujours été l’un d’eux. Mais voir Poudlard en ruine avait été un vrai choc. Choc qui l’avait conduit à se chercher un poste dans le château. Le reste n'avait pas tant changé que cela. Son tour du monde avait encore diversifié ses connaissances et son amour de l'Humain et des autres espèces, magiques ou non. Il referma cette page du journal.

Il passa en fait à une autre. Une qu’il lisait quasiment tous les jours, forme de toc mal maîtrisé… Quand il avait entendu parler pour la première fois de sa vie de la maladie d’Alzheimer, il avait été terrifié de ce qu’il avait pu lire. Elevé selon les traditions sorcières, il avait, cependant eu la chance d’être dans une famille qui voyait chez les moldus une créativité et une intelligence que tous les sorciers ne savaient pas voir. Ainsi, le manoir avait-il électricité, et autres normalités au sens moldu du terme. Et lui avait été mis très tôt au contact des sciences fondamentales, avec une très grande affinité pour les mathématiques. Ainsi, il avait pu comprendre le concept d’Alzheimer. Un coup de baguette assuré lui permit d’activer le sort de cette page si importante à ses yeux. Sa voix s’éleva su journal. //

- "Bonjour Aragorn. C’est moi, toi plutôt, qui te parle. Cette page ne s’active que si plusieurs conditions sont remplies. Ces conditions sont les garantes de la véracité de ce que je m’apprête à te dire. Tout d’abord, sache que ce carnet est lié à ta magie et à ton cerveau. Par un sort de mémoire assez intéressant dans sa logique, tu as appris au carnet certains éléments clés de ta personne. S’il ne les retrouve pas en ta présence, alors c’est que ta mémoire a été attaqué et que tu as besoin d’un choc mémoriel pour la restaurer. L’autre cas d’activation est le cas d’une maladie neuronale, peu importe laquelle, qui aurait pour conséquence de détruire ton esprit ou de t’effacer les synapses mémorielles. Dans les deux cas, je suis là, tu es là, pour t’aider à reconstruire ce que nous sommes.

Tu t’appelles Aragorn Lancaster et tu es né le 23 Septembre de l’année 1945. Tu es un sorcier qui a vécu en Angleterre, en Italie, en Allemagne, en France, et en Autriche. Tu as la double nationalité pour les deux derniers pays et un passeport britannique.
Tes parents s’appellent Laura et John Lancaster. Ils se sont rencontrés à Poudlard. Ton père était en 4ème année quand ta mère y est rentrée. Suite à ses ASPICs, John est resté 3 ans de plus à Poudlard pour sa licence de droit internationale et il s’est rapproché de Laura, étudiante passionnée par le combat contre les forces nuisibles. Ils écumaient tous deux la bibliothèque et on finit par se trouver suite à l’accident des baguettes âmes sœurs qu’ils pourront te raconter eux-mêmes si tu en as besoin. La suite ce fut un mariage, toi, puis 2 sœurs et un frère. N’importe qui d’autre que moi peut te parler de ceux-là, je vais donc te parler de toi.

Tu as une peur irraisonnée de te trouver dans la situation actuelle. A savoir que tu ne te souviens pas de tout et qu’en cet instant tu cherches à comprendre ce qu’il se passe. C’est la raison pour laquelle tu as enchanté ce carnet depuis tes 15 ans. Tu y consignes quasiment tout ce que tu peux, pour pouvoir, toujours, y retrouver la personne que tu es. Par pitié, ne me ferme pas maintenant. Les contenus qui vont suivre te permettront de reconstruire cette part de toi qui te manque en cet instant.

Si tu l’as sous la main, prends ta baguette. Sinon, demande à ce qu’elle te soit remise. Elle est en bois d’olivier et possède une plume de phénix des glaces. Ollivander dit qu’avec une telle baguette, tu ne peux qu’avoir un cœur pur et tu l’as prouvé. La plume de phénix guide aussi tes pas vers des aventures toujours nouvelles selon lui.

Depuis tout petit, tu as travaillé ton occlumencie a des niveaux très poussés. Et depuis tes 23 ans, tu as réussi à te créer ta propre bulle mémorielle interne. Elle fonctionne sur le principe d’une Pensine à un détail près. Quand la Pensine permet de visionner et de stocker, tu as su construire ton esprit pour qu’en cas de besoin, il te suffise d’un sort pour que toute cette mémoire se déverse dans la zone principale de ton cerveau. Si tu es en état de te souvenir de ce qu’est un ordinateur, pense à ce que je te dis comme à la mémoire centrale de l’ordinateur. Mais en infiniment plus grand. Pour le sort, demande au carnet la section « sortilèges mémoriels » et prononce les mots « rappel de moi-même ». Ce sera l’unique sort à disposition normalement.

Si tu n’as aucun moyen d’accéder à ta baguette et à ta magie, ou si cette solution ne marche pas, alors lis nos mots, imprègne t’en et crois-y. Je t’en conjure, crois en moi, crois en toi, en nous. Tu as des grandes capacités et tu as su faire de magnifiques choses avec la magie, et tu dois te retrouver, quoi qu’il arrive, pour que personne ne puisse te mettre au service des mauvaises causes.

Saches que tu es une bonne personne, un cœur ouvert et gentil. Que tu as déjà perdu bien des choses pour en sauver d’autres. Rappelle-toi aussi, que tu penses qu’un bienfait est toujours récompensé. Petit, tu as lu du Tolkien et une phrase « Tout ce qui est or ne brille pas » t’a touché au cœur. Tu en as fait ton crédo de vie, décidant que ton cœur ne pouvait pas briller mais qu’il serait d’or pour quiconque croiserait ta route. Que nulle cause n’était perdue et que jamais on ne pouvait abandonner ses convictions… »


//La voix s’éteignit doucement. Aragorn en avait assez entendu. Il trouvait cela légèrement paranoïaque mais il savait aussi qu’il valait mieux prévenir que guérir. La dégénérescence mémorielle de ses grands-parents, Moïra et Andrew avait brisé en lui quelque chose et il avait, depuis lors, enchanté ce carnet avec tout ce qu’il pouvait, pour en faire un outil absolu de récupération mémoriel. Et il était assez fier du résultat obtenu.//






Pour finir, sur des points plus concret et clairs :
Personnalité : Ouvert et Gentil.
Inventaire et pouvoirs : Très bon combattant. Il s’est formé à de nombreuses magies au cours d’un très récent tour du monde. Cela lui permet aujourd’hui de se sentir apte à participer à la protection de Poudlard et à aider les professeurs si besoin.
Il a un très haut degré de maîtrise d’occlumencie mais ne s’est jamais essayé réellement à la légilimencie. Ses seuls acquis pour cette dernière lui viennent des cas où il a contré des attaques mentales pendant son entraînement

Équipement (balais ou autres) :
Aragorn a plusieurs particularités qu’il a appris à la dure au long de son tour du monde. Une première attaque par des brigands lui a appris à toujours garder un couteau sur lui en journée et sous son oreiller la nuit.
Il possède une épée, Anglachel, mais ne connaît pas encore bien ses pouvoirs et s’en sert plutôt pour un entrainement physique, pour le moment.
Enfin, il possède un holster à baguette qui se termine sur son poignet gauche, sa main dominante, et sa baguette ne le quitte qu’en de très rares occasions.

Animagus : En cours de travaux
Animal/Hibou : Une chouette effraie, toute ronde et tout douce, qu’il appelle, avec affection, bouboule mais dans le réel nom est Ashe
Un énorme chat sauvage, Mist, qui est en fait un croisement issu d’un test sur un kneazlle. Le chat a une intelligence pointue et peut comprendre globalement ce que lui dit Aragorn. Ils ont développé, via un vieux rituel, une capacité à s’envoyer des « images mentales », en cas de besoin. Cependant, cela leur demande pas mal de concentration et d’énergie. Mist est à la fois un ami et un confident pour les moments les plus durs.

Informations Hors-RP
Autre(s) personnage(s) joué(s) par la même personne : John Sheppard
Personnalité de l’avatar : Enfin voyons ... Viggo Mortensen
Couleur des Dialogues Personnage : 3333FF
avatar
Aragorn Lancaster

Surnom : Croun
Genre : Masculin
Date d'inscription : 27/08/2017
Messages : 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum